Qui suis-je ?

Je suis Rémi Fonvieille un entrepreneur web passionné qui possède son agence web et qui veut aider le plus de monde possible à devenir un entrepreneur web. Pour cela, je vous invite tout d’abord, à vous procurer mes guides pratiques.

Objectifs de cet article :

  • Définir ce qu’est un hébergeur de site internet
  • Savoir quels types d’hébergement web qu’il existe
  • Quelles sont les parts de marchés ?

Si vous êtes ici c’est certainement car vous voulez un site internet et que vous vous renseignez sur l’hébergement. Qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ? Puis-je le faire moi-même ? Lequel choisir ? Combien cela va me coûter ?

Mais avant de commencer, savez-vous quelle est la différence entre un nom de domaine et un hébergement web ?.

 

Définition d’un hébergeur de site internet

Un hébergeur web est une entreprise qui met à disposition un espace de stockage sur un serveur connecté en permanence à Internet. C’est grâce à cela que votre site est accessible tout le temps et partout à travers le mode. Et oui Jamie !

Remarque : L’entreprise propose également de gérer vos serveurs, les sécurisés et les sauvegarder.

Le faire soi-même ? Si vous êtes un peu « bricoleur » et que vous souhaitez héberger votre site internet vous-même c’est possible mais assez complexe. Il vous faudra un serveur (= espace de stockage) pour le stockage de vos données qui soit connecté en permanence avec internet. Si vous êtes un débutant, je ne le conseille pas.

 

Quel type d’hébergement web existe-t-il ?

Choisir son offre d’hébergement web ne se fait pas à la va-vite ! Imaginez que vous ayez un pic de trafic lors d’un passage TV par exemple, votre site doit supporter la charge car vous ne devez perdre aucun prospect.

Il existe donc 4 grandes catégories d’hébergement web, les serveurs :

  • Partagés
  • VPS
  • Dédiés
  • Nuagique

 

Le serveur partagé (ou mutualisé)

Le serveur partagé est le moins coûteux de tous car on partage un serveur avec plusieurs sites web (souvent plusieurs milliers).

Outre cela, l’espace qui vous ait attribué n’est pas fixe. Il peut varier en fonction de l’espace de stockage nécessaire des autres sites internet. Cette formule est intéressante uniquement si vous avez un site web en développement et/ou si la vitesse de celui-ci vous importe peu.

Par exemple, OVH propose une offre de base : KIMSUFI.

Avantage : Prix

Inconvénient : Tributaire des ressources nécessaires des autres sites internet.

 

Le serveur VPS pour Virtual Private Serveur

Ensuite, le serveur VPS est celui qui arrive juste après. C’est le même système de fonctionnement que le précédent sauf qu’on ne partage le serveur qu’avec 20 autres sites internet maximum et que l’espace de stockage alloué à votre site internet (mémoire + espace sur le disque dur du serveur) est fixe. Peu importe l’espace de stockage nécessaire des autres sites internet, votre espace de stockage restera à vous quitte à ne pas être utilisé.

Le serveur VPS a la particularité d’être très pratique car il propose souvent énormément d’options permettant de faciliter l’usage de celui-ci. Cela justifie donc la grande fourchette de prix. N’hésitez pas à choisir le serveur VPS comme solution car c’est le meilleur rapport qualité-prix (comparé au serveur partagé).

Avantage : Prix

Inconvénient : Tributaire (mais moins que l’offre mutualisé) des ressources nécessaires des autres sites internet.

 

Le serveur dédié

C’est comme son nom l’indique un serveur dédié à un seul et unique site internet. Le client est l’administrateur (sans être le propriétaire) de son serveur. Ce type de serveur est également très utilisé lorsque a un site qui commence à attirer des visiteurs en quantité de manière régulière (de l’ordre de 100 000 visiteurs mensuel).

Cette formule concerne essentiellement les sites internet qui ont des besoins très précis et nécessitent une grande protection des données personnelles. C’est pour cela qu’il faut avoir de bonnes compétences en informatique et en hébergement.

Avantage : Administrateur du serveur

Inconvénient : Prix et compétences nécessaires

Pour ce qui est toujours des serveurs dédis, il existe aussi les hébergements virtuels dédié via un hyperviseur ainsi que les hébergements dédiés dits « managés » avec « serveur dédié infogéré » ou « clés en main ». Le dernier cas est très avantageux car il permet notamment d’être administrateur de son propre serveur et de déléguer aux techniciens de l’hébergeur la partie gestion système. Idéal dans le cas où l’on ne possède aucune connaissance technique sur son administration.

 

Le serveur nuagique

Enfin, le serveur nuagique est une sorte de VPS amélioré. C’est-à-dire que votre site internet possède les ressources d’un ou plusieurs serveurs web sur un même réseau. Tout dépend des besoins de votre site.

Cette formule est très utilisée par les grandes (voire très grandes) structures grâce aux options offertes en sécurité informatique.

En conclusion de cette partie sur les différents types d’hébergement web, on peut dire que choisir son type d’hébergement web n’est pas chose facile et qu’il faut bien connaître les besoins de son site pour qu’il ne soit pas saturé ou piraté.

Dans tous les cas, vous pouvez changer d’offre vers n’importe quelle offre supérieure. Pour ce qui est de passer à une offre inférieure, il faut vous renseigner auprès de votre hébergeur.

Enfin, la plupart des hébergeurs sont payants et dans le cas où ils sont gratuits, c’est souvent des offres d’appel pour vous faire souscrire à une offre payante.

Enfin, chaque offre propose d’avoir accès à votre serveur pour gérer tous vos fichiers/dossiers. Cela peut se faire grâce à FileZilla.

 

Les parts de marchés ?

Savez-vous qu’il y aurait actuellement dans le monde près de 225 millions de noms de domaines qui peuvent héberger un ou plusieurs sites web ?
Source : Verysign

Vous comprenez donc aisément que l’hébergement web est un énorme marché mondial. Ce marché est globalement américain mais l’Allemagne et la France tentent de se faire leur place (de marché).

En effet, l’Amérique possède 68% des parts de marchés avec 6 hébergeurs majeurs, contre 23% pour l’Allemagne avec 3 hébergeurs majeurs et 9% pour la France avec 1 hébergeurs majeurs.

Si on regarde un peu plus en détails les chiffres, on voit qu’en 2017, la France était la cinquième « puissance » mondial dans l’hébergement de sites internet avec OVH avec 2.13% de part de marché… donc pas si mal !

Source : https://fr.hostadvice.com/marketshare/

Pour conclure et sans être affilié à OVH, je vous les recommande car leur support client est exceptionnel. Ils sont très disponibles, la communication est gratuite depuis un appareil fixe et les conseils de qualités sont au rendez-vous. De même, ils sont français !! Si vous voulez en savoir plus sur tous les hébergeurs que je viens de citer, voici leurs liens :

 

Besoin d'une Agence pro
Quelque soit votre projet, nous sommes fiers de réaliser votre projet
COACHING Personnalisé
Chaque semaine j’accompagne des entrepreneurs avec des objectifs différents
1 heure pour créer son site WordPress
Créer un site internet professionnel de toute pièce est devenu abordable pour tout le monde grâce à WordPress et DIVI. Site vitrine, blog, e-commerce, marketplace, etc… tout est possible !
Formez-vous !
Formez-vous maintenant et atteignez vos objectifs rapidement

1h de formation offerte pour pour créer un site WordPress ?

Recevez ma formation sur la crĂ©ation d'un site WordPress avec DIVI (Valeur 97.00 €)

FĂ©licitation, vous allez ĂȘtre parmi les premiers Ă  recevoir le Guide WordPress