Guide complet pour écrire un article de blog

Référencement naturel | 0 commentaires

Qui suis-je ?

🥳 Je suis Rémi Fonvieille un entrepreneur web passionné qui possède son agence web et qui veut aider le plus de monde possible à devenir un entrepreneur web. Allez faire un tour du côté de mes formations !

Vous avez créé votre site web et vous souhaitez commencer à avoir des clients ? Ce guide vous permet de savoir tout ce qu’il y a à savoir pour écrire un article de blog qui sera visible rapidement. De comprendre l’intérêt et établir une stratégie à implémenter le tout, l’optimiser et en faire la promotion, vous saurez tout !

Intérêt d’écrire des articles blog

Si vous vous intéressez à la création de contenu et plus précisément à l’écriture d’articles de blog, vous connaissez l’intérêt de publier des posts sur votre blog. Mais il est quand même très important de faire un petit rappel global.

Le trafic sur votre blog

L’intérêt premier est le trafic. Et oui, le trafic est très important car qui dit trafic, dit prospect et client. Par conséquent, écrire des articles de blog, vous permet d’attirer des clients sur votre site web.

La légitimité

Je saiiiiis ! Vous n’avez pas besoin de ça, vous savez ce que vous valez ! Mais les visiteurs qui vous découvrent ne connaissent pas votre valeur et votre expertise. Il faut donc leur montrer et leur prouver par A + B que vous êtes légitime. Que vous vous savez de quoi vous parlez et que vous avez une certaine expérience. Pour cela, vous pouvez (et vous devez) vous positionner en tant que spécialiste.

Stratégie de contenu pour les articles de blog

Avant de se lancer, il faut établir une stratégie de contenu bien carré afin de faire l’erreur que j’ai faite à mes débuts : devoir tout reprendre et perdre du temps à retravailler ses articles de blog.

Quelle est la fréquence idéale pour publier ses articles de blog ?

Avez-vous réfléchis à votre fréquence de publication ? Combien envisagez-vous de publier d’article de blog ? Cette question est également très importante pour votre stratégie de création de contenu. Les moteurs de recherche (comme les réseaux sociaux) aiment que vous soyez régulier dans votre publication. Plus vous publiez, plus vous démontrez votre envie d’être visible, plus on vous mettra en avant. Je vous conseille de partir sur une fréquence de publication d’au moins 1 article/semaine. L’idéal est de publier 1 article/jour mais cela devient vite chronophage. Vous pouvez partir avec un objectif de 1 article/semaine et programmer les prochaines publications. C’est exactement ce que je fais. Actuellement, j’ai pour objectif de publier 3 articles de blog/semaine. Dès que j’ai créé un article de blog, je le planifie à la suite de ceux qui vont être publié.

Combien faut-il avoir d’article de blog sur son site internet pour réussir ?

Au début, je me suis souvent posé la question du nombre d’article de blog à avoir pour réussir.

Combien faut-il d’article de blog publié pour réussir. Réussir dans le sens où j’ai assez de visiteurs sur mon site site internet tous les jours pour générer assez de leads (prospects) et de client pour vivre de mon activité. C’est une très bonne question. Mais c’est très difficile d’y répondre. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela dépend de la qualité de vos articles, de l’ancienneté de votre site internet, de la notoriété de celui-ci, de votre niche, etc… Mais je vais quand même vous donner un ordre d’idée ne vous inquiétez pas ! En analysant plusieurs blogueur à succès (qui vivent de l’activité de blog), j’ai pû constater qu’à partir de 700 articles de blog (de qualité) on arrive à vivre de son activité en ligne. Pour être large, je vous conseille d’avoir comme objectif les 1 000 articles de blog publiés sur votre site internet. Avec un nombre d’article aussi important, il est quasiment certain que votre activité fonctionne toute seule.

Comment bien rédiger son article de blog pour être visible rapidement ?

Vous avez définit votre stratégie et vous êtes prêt à écrire vos articles de blog pour être le plus visible possible ? Voyons en détail comment vous devez rédiger vos prochains articles de blog pour être mis en avant par les moteurs de recherche.

Faire attention au volume de recherche mensuel du mot-clé

La première chose à faire lorsque vous souhaitez rédiger un post pour votre blog est de faire une recherche de volume de mensuel sur le mot-clé que vous ciblez. La notion de mot ou expression clé est très importante ! Par exemple, sur ce même article de blog, le mot-clé que je cible est « article de blog ». Vous devez absolument garder en tête votre mot ou expression clé. C’est votre ligne directrice, votre fil conducteur. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter de faire l’erreur que j’ai faites. J’ai écris des articles de blog où j’apparaît premier sur la requête cible. Cela s’est fait en 2 heures seulement d’ailleurs pour certain. C’est super non ? Sauf que certains de ces posts ne m’ont jamais rapporté un seul visiteur. Donc une perte de temps assez importante à mon goût. Si j’avais fait une recherche de volume de recherche mensuel, je me serais rendu compte que personne tape la requête en question. Donc aucune chance que j’ai des visiteurs.

Pour effectuer une recherche de volume sur les moteurs de recherche de votre mot-clé, je vous conseille Yooda, Mangools et SEranking. Yooda insight possède un plan gratuit qui peut faire l’affaire pour commencer. Sinon, je vous conseille Mangools qui vous donnera pas mal d’information importantes. Il vous ferra un tracking de votre article de blog par rapport au mot-clé que vous avez ciblé. SEranking est un peu complexe et limité. Je ne vous conseille donc pas forcément cet outil.

Une fois que vous avez trouvé le ou les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner, vous pouvez enfin vous lancer dans la rédaction de votre article de blog.

Structurer ses articles de blog

Lorsque vous étiez à l’école, on vous faisait la leçon sous forme de chapitres, sous-chapitres et modules. Quand vous lisez un livre, vous avez également des chapitres. Lorsque vous étudiez une formation en ligne, c’est sous forme de module et sous-module. Votre article de blog doit absolument être structuré de la même manière.

En premier, c’est à dire en titre 1 (= H1), vous avez le titre de votre article de blog (comme le titre de votre livre). Il doit être unique. Ensuite, vous devez structurer votre article sous la forme suivante :

  • Comment faire ceci ?
    • Faire ceci
      • Comme ceci
    • Mais également cela
      • Comme cela
  • Que faire après après avoir fait ceci ?

Notez que vous n’êtes pas obligé de partir jusqu’à « titre 4 », vous pouvez simplement vous arrêter au « titre 2 ». Par contre, inutile d’aller au-delà du « titre 4 » car Google n’en tiendra pas compte.

De même, faites en sorte que vos paragraphes soient le plus équilibrés possible.

Garder en tête la sémantique

En référencement naturel, la sémantique est très importante. Pourquoi ? Tout simplement parce que Google ne lie pas votre article de blog. Il ne comprend pas les mots. Il analyse et interprète. Pour lui et pour tous les moteurs de recherche d’ailleurs, les mots sont uniquement des vecteurs. Un petit exercice qui permet de savoir si notre article de blog est cohérent et compréhensible facilement par les moteurs de recherche et d’utiliser la méthode du texte à trou. Vous prenez votre article de blog et vous supprimez votre mot-clé principale. Si vous ne comprenez rien, vous pouvez encore améliorer votre post pour qu’il soit plus facilement compréhensible par les moteurs de recherche. Pour cela, pensez à travailler sur le(s) :

  • synonymes
  • singulier et pluriel
  • etc…

Pour faire simple, ne soyez pas trop redondant, soyez naturel et ne cherchez pas à sur-optimiser votre post car vous avez en tête d’être premier sur un mot-clé particulier.

Rédiger un article de blog unique et assez long

Le contenu est roi, on a compris !

Mais comment faire un post qualitatif assez long. Lorsque vous rédigez vos articles de blog, essayez de passer la barre des 1 000 mots minimum. En-dessous, vos articles de blog ne seront pas assez long.

Attention quand même ! Je ne dis pas que plus votre article est long, plus il aura de chance de se positionner premier. La clé pour se positionner premier sur la requête que l’on cible est tout simplement de faire un post qualitatif. C’est tout. Google met en avant la qualité de votre post et non la quantité. Un post très pertinent de moins de 500 mots pourra largement se positionner devant un post de 2 000 mots très peu qualitatif qui part trop loin et qui s’éloigne du sujet juste pour broder.

Le contenu dupliqué est également très important. J’ai encore beaucoup trop de clients qui me disent :

Ok, c’est bon j’ai compris, je vais faire un copié/collé des articles de blog qui m’intéressent pour dépasser les 1 000 mots.

Certainement pas mon pot ! Tu oublies dessuite cette idée !

L’objectif est d’être unique ! Vous pouvez aborder un sujet identique à celui de votre concurent mais d’une manière différente. Avec une question initiale différente par exemple, une structure différente et au final du contenu différent.

Mettre des visuels

Un billet est souvent long et lourd à lire. Déjà, pour rendre accessible votre article, vous pouvez faire un vidéo Youtube et un podcast et intégrer ces 2 formats dans votre article pour laisser le choix à votre lecteur.

Si on reste sur nos articles, pour les rendre plus lisibles, il faut rajouter des visuels. Pour cela, vous pouvez illustrer vos différents paragraphes. Vous pouvez (et vous devez) également ajouter une photo mise en avant dans votre article. L’image mise en avant est l’image qui illustre le mieux votre article de blog. Le reste des visuels et illustrations seront dans le corps de votre article de blog. Lorsque vous ajoutez une image dans votre post, pensez à bien renommer votre image avec les mots-clés que vous ciblez.

Attention à ne pas utilisez de caractères spéciaux ou des accents. Je récupères souvent des sites « cassés » où il y a des images avec accents qui sont irrécupérables. Donc pas d’accents sur les images de vos articles s’il vous plait !

Comment optimiser son article de blog pour le référencement naturel ?

Une fois que vous avez rédigé votre article de blog, il va falloir l’optimiser pour qu’il soit le plus visible possible sur les moteurs de recherche.

La première des choses est de vérifier tous les critères que l’on vient de voir précédemment. Mot-clé, sémantique, structure, longueur et lisibilité.

Les outils pour optimiser son post pour le SEO

L’avantage avec WordPress, c’est qu’il vous propose plusieurs outils pour le référencement naturel. Pour commencer, je vous recommande d’utiliser Yoast. Ce plugin est gratuit et suffit largement pour commencer. Cet outil n’améliore pas votre référencement naturel ! Il vous indique simplement ce qu’il faut améliorer en fonction du mot-clé que vous ciblez. Il vous donne des indications sur le SEO et sur la lisibilité de votre article. Ces deux critères doivent être au vert absolument lorsque vous publiez votre article.

Catégorisez votre article de blog

En référencement naturel, on parle souvent de silo et de cocon sémantique. Je vais vulgariser cela très rapidement. Lorsque vous rédigez votre article de blog, il doit être dans une catégorie. Tout simplement. La nom de cette catégorie doit être réfléchi en amont mais ce n’est pas le sujet de l’article de blog. Donc pensez simplement à catégoriser vos articles de blog.

Tissez votre toile

Une fois que vous avez réalisé tout ce que je vous recommande, il vous faut tisser votre toile. Je m’explique. En référencement naturel, on parle de maillage interne. Pour faire simple, vous devez faire des liens antre vos différents articles de blog. Si dans l’un de vos articles vous évoquez un sujet que vous avez déjà traité dans un précédent article de blog, vous pouvez faire lien vers celui-ci.

Comment valoriser et faire la promotion de ses articles de blog ?

Intérêt + intro

Promouvoir ses articles de blog manuellement

Faire la promotion de ses articles de blog est obligatoire. Vous pouvez le faire sur vos réseaux sociaux mais également par email si vous avez assez d’inscrit. Le faire manuellement est un réel avantage surtout sur les réseaux sociaux car vous gagnez en visibilité. Les réseaux sociaux n’aiment pas trop l’automatisation. Donc rendez votre post unique pour la promotion de vos article de blog et vous serez mis en avant.

Promouvoir ses articles de blog automatiquement

Pourquoi le faire manuellement quand on peut l’automatiser ? A l’heure actuelle, vous avez des outils très puissants comme Zapier qui vous permettent d’automatiser la publication de votre article de blog sur tous vos réseaux sociaux ou par email par exemple.

Faire des backlinks

Les backlinks sont également obligatoires si vous souhaitez que les moteurs de recherche vous mettent en avant. Pourquoi ? Si vous avez des sites internet avec de la notoriété (plus importante que la votre) qui parlent de vous, c’est un gage de confiance pour les moteurs de recherche. Pour réaliser des backlinks, vous pouvez utiliser votre réseau professionnel et de partenaires, les forums et les annuaires spécialisés.

Rédiger des articles invités

La transition est toute faite car les articles invités vous rapportent des backlinks.

Super Rémi, mais c’est quoi un article invité ?

Un article invité, c’est le fait de rédiger un article et de le publier autre part que sur son site internet. Par exemple, vous prenez une très grosse entreprise qui est très active sur son blog et vous lui envoyez un mail pour lui demander s’il accepte les articles invités. Un article invité peut vous rapporter beaucoup de visiteurs s’il est bien fait.

🎁 Si vous êtes encore là, c’est sans doute que vous souhaitez aller plus loin. Pour cela, j’ai créé une formation et un guide complet pour créer son site internet. Avec toutes les informations que je vous donne à travers cette formation et ce guide, vous avez toutes les chances de votre côté pour réussir !

[social_warfare]

Formation offerte

Bénéficier d’une formation pour créer votre site web

Un projet ?

Quelque soit votre projet, nous répondons à toutes vos questions

Optimiser son site WP pour le SEO

Bénéficier d’un document évolutif dont on sert en interne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *